• ABECEDAIRE DES ARTS •

2 juin 2017

Le projet Abécédaire des Arts, a été un projet fédérateur rassemblant, Parents d’Elèves, Enseignants, Administration, Assistantes Maternelles, Auxiliaires de Vie Scolaire et Elèves de l’école dans son ensemble. Les 19 classes de l’école primaire y ont pris part.
Un livre collectif a été tiré à 500 exemplaires et a été offert à tous les acteurs. Chaque classe a choisi une lettre et un artiste et a pu disposer d’une double page pour y coucher les œuvres de référence et les productions des élèves.

Les enseignants et les élèves de l’école primaire du Lycée la Fontaine de Niamey, soutenus, conseillés et aidés par Monsieur François CLAERHOUT, professeur des écoles, ont porté leur propre regard sur les réflexions, les observations, les émotions d’artistes ou de courants artistiques. De nombreuses œuvres picturales ont étés proposées aux élèves pour qu’ils puissent en saisir l’esprit et en ressentir l’émotion.
L’objectif devenait sensible puisqu’il fallait s’approprier une pensée, intégrer une vision puis lui donner une forme. Transformer le langage en langage plastique, glisser en quelque sorte du ressenti, de l’émotion vers l’image.
À l’issue d’une production artistique, il est souvent nécessaire d’amener des éclairages, des commentaires, des explicitations ; c’est un moment privilégié où le verbe est associé à un processus où les formes, les couleurs, les matières, le geste... prennent du sens.
Après avoir pris contact avec des émotions, les avoir transcrites en images, formes, couleurs, matières, il fut alors question de revenir aux mots. Images et textes ont, naturellement, donné naissance à un livre, tiré à 500 exemplaires, l’Abécédaire des Arts : 29 thèmes correspondant aux 26 lettres de l’alphabet. Les productions des enfants ont aussi engendré une magnifique exposition.
Chaque production artistique de l’exposition et du livre est associée à un cartel dans lequel on trouvera les œuvres de référence choisies, une biographie de l’artiste et un commentaire collectif des élèves.
Le cycle se referme, où l’on va des mots à l’image, de l’image aux mots.

Portfolio