• Parcours Cinéma 2016-2017 •

29 mai 2017

Au carrefour de l’école et du cinéma… Mis en oeuvre au lycée La Fontaine à la rentrée 2014, le Parcours cinéma, inspiré du dispositif français école et cinéma, est un projet pédagogique au carrefour de l’école et du cinéma. Cette opération, qui comporte un important volet de coopération éducative, fait désormais partie du paysage scolaire de Niamey : elle conduit des élèves de six écoles publiques de la ville et du lycée La Fontaine à se rencontrer et coopérer autour d’oeuvres cinématographiques patrimoniales ou contemporaines. Trois écoles d’Agadez sont également associées au projet.

Cette troisième édition a appris à 670 enfants de la GS au CM2 à, progressivement, devenir spectateurs, et de retour dans leurs classes, a contribué au renforcement de leurs compétences dans les domaines des arts
visuels et de la langue française, cela dans le cadre des programmes de l’école primaire. En 2016-2017, ce sont onze classes de la section primaire du lycée La Fontaine qui ont participé au projet.

De novembre 2016 à mai 2017, dix-sept séances ont été organisées dans le Grand Auditorium du CCFN Jean Rouch et quatre oeuvres cinématographiques ont été découvertes par les élèves : « Chang, drame de la vie sauvage » (M. C. Cooper et E. B. Schoedsack, 1927, USA. Long métrage noir & blanc, muet), « Princes et princesses » (Michel Ocelot, 2000, France. Long métrage couleur), « Peau d’Âne » (Jacques Demy, 1970, France. Long métrage couleur) et « Le Signe de Zorro » (Rouben Mamoulian, 1940, USA. Long métrage noir & blanc). Les élèves de GS ont assisté à une projection, ceux de CP à deux et les autres classes ont visionné trois films.

Les enseignants du lycée La Fontaine ont réalisé neuf animations dans les écoles publiques en collaboration avec leurs collègues nigériens. Quant aux élèves, ils ont participé à quelques vingt-sept ateliers inter-écoles aux mois d’avril et mai 2017, animés par tous les enseignants et des professionnels de la télévision, dans des domaines aussi variés que la lumière et le son au cinéma, la découverte du cinéma nigérien d’animation, les films des frères Lumière, la fabrication de thaumatropes, les effets spéciaux, le théâtre d’ombres, le travail de l’argile ou les devinettes sur les films rencontrés au cours de l’année.

Notons enfin que des expositions vidéo ont été organisées dans les écoles et au lycée La Fontaine en mai et juin 2017. Elles ont permis aux élèves de retrouver les moments forts de leur année « école et cinéma », de visionner les très courts métrages qu’ils avaient réalisés, aux parents d’élèves et à toute la communauté éducative de découvrir l’étendue des apprentissages construits tout au long de l’année scolaire.

Compte tenu du succès rencontré par l’opération, les responsables d’établissement, les équipes enseignantes, les intervenants et les différents partenaires ont, dès le mois de juin 2017, préparé l’édition 2017-2018 du projet.

Le Parcours cinéma est soutenu par le Ministère nigérien de l’enseignement primaire, l’Agence pour l’enseignement français à l’étranger, l’Ambassade de France au Niger, le lycée La Fontaine, le CCFN Jean Rouch et l’association Les enfants de cinéma (Paris).

Niamey, le 27/05/2017
Laurent Daynac, Coordonnateur du projet

Portfolio